L'ombre du sabre

Owen MATTHEWS

Traduit par Karine REIGNIER-GUERRE

  • Parution : 03 novembre 2016
  • 225cm x 140cm - 384 pages
  • EAN 9782365691444

21,90 €

Tchétchénie, années 1990. Alexei, jeune reporter, couvre l'occupation d'un village des montages tchétchènes par l'armée russe. Au camp, il partage le quotidien des soldats fait de moments de grande violence comme de terrible ennui. Lors de son séjour, Alexei rencontre Zeliha, l'instutrice du village, une femme forte, la seule à tenir tête aux soldats et dont il tombe immédiatement amoureux. Il vit avec elle quelques instants volés dans le plus grand secret. Quand les rebelles tchétchènes bombardent le camp, les soldats mènent une expédition punitive et commettent l'irréparable sous les yeux impuissants d'Alexei.
Des années plus tard, Alexei vit à Istanbul. Un jour, il rencontre Zeliha accompagnée de sa fille Dilara, adolescente troublée attirée par le djihad. Dilara sent vite que ce vieil ami peut lui apprendre la vérité sur ce père dont elle ignore tout et dont sa mère se refuse à parler. Quand elle comprend le secret de sa mère, Dilara disparaît, prête à tout pour venger sa mère.
Alexei, qui porte la culpabilité de sa lâcheté, accepte d'aller chercher Dilara, partie rejoindre la guérilla tchétchène. Commence alors une course contre la montre pour arrêter la jeune fille avant qu'il ne soit trop tard.

Owen MATTHEWS

Né à Londres, d’une mère russe et d’un père anglais, Owen Matthews a étudié l’histoire à l’université d’Oxford avant d’entamer sa carrière de journaliste à Sarajevo en 1994. En tant que reporter, il a couvert la seconde guerre tchétchène, les conflits au Moyen-Orient, les combats en Afghanistan et la guerre en Irak. Il vit actuellement entre Moscou, Londres et Istanbul avec sa femme et leurs deux enfants. Après Les Enfants de Staline (Belfond, 2009 ; 10/18, 2011), Moscou Babylone est son deuxième ouvrage publié en France.